SylvO – Projet Interreg 2018-2021

La disponibilité d’une eau de consommation de qualité est un enjeu planétaire. Dans nos régions, diverses sources de micropollution ont été identifiées : résidus de médicaments, détergents, etc. Présentes dans les rivières en sortie de station d’épuration, elles se retrouvent dans les nappes phréatiques qui elles-mêmes alimentent les réseaux d’eau collective. C’était notamment le cas de l’Arve et de la nappe du genevois.

Financé par le programme Interreg France-Suisse, SylvO est un projet de recherche appliquée qui se focalise sur le développement et l’expérimentation d’une solution nouvelle de filtration des eaux basée sur la valorisation sous la forme de biochar (une sorte de charbon actif) de ressources bois locales peu ou pas exploitées. Piloté conjointement par Archamps Technopole (France) et la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (Suisse), il vise à explorer les tenants et aboutissants d’une filière biochar pour l’épuration des eaux, tant sur le plan scientifique et technique qu’économique et écologique. Le projet sera réalisé grâce au concours de la Haute école d’Yverdon et de l’Université Savoie Mont Blanc, et avec le soutien de l’Université Grenoble Alpes et du European Scientific Institute (ESI) . Des expérimentations seront menées au sein des installations de traitement des eaux des Services Industriels de Genève et de Grand Chambéry.

Programmé par le comité Interreg en juin 2018, le projet débutera officiellement fin 2018 pour une durée de 3 ans. Le présent site web sera mis à jour à cette période.

Les partenaires et collaborateurs du projet

Le projet SylvO est réalisé grâce au soutien de Grand Chambéry

Le projet SylvO bénéficie du soutien des fonds européens de développement régional (FEDER), de la Confédération suisse, des cantons de Fribourg et de Vaud